Alma X Budget Insight

Alma aide les retailers à réinventer le commerce

En 2018, Louis Chatriot, alors chez Stripe, réalise que le secteur du retail ne trouve pas son compte dans les solutions de paiement en plusieurs fois, dont les interfaces sont jugées trop complexes pour les consommateurs et trop difficiles à mettre en œuvre pour les commerçants. Saisissant l’opportunité, il se lance dans l’aventure et crée Alma, la brique de paiement en plusieurs fois dédiée aux retailers. Deux ans plus tard, le succès est fulgurant : la startup a déjà convaincu plusieurs milliers de commerçants et vient de lever 12,5 millions d’Euros. Nous avons tendu le micro à Louis Chatriot, co-founder & CEO d’Alma et partenaire de Budget Insight pour qu’il nous raconte cette belle success story.

 

Pourquoi avez-vous choisi de vous lancer dans le trois fois sans frais ?

Avec Alma, nous avons souhaité contribuer à la réinvention du commerce. En 2018, les commerçants avaient accès à de bons produits pour gérer leur plateforme de e-commerce, leur logistique et leur paiement, mais ils n’avaient aucune solution pour le paiement en plusieurs fois car ce marché était vu comme peu rentable par les établissements de crédit traditionnels, aux process d’intégration trop lourds. Le positionnement d’Alma était tout trouvé : devenir la brique de paiement fractionné, facile à intégrer et proposant la meilleure expérience client, afin d’aider les commerçants à accroître leur business.

Notre solution change la donne pour les retailers, car en permettant à leurs clients de pouvoir s’offrir ce dont ils ont envie, ils augmentent à la fois la satisfaction client, le taux de conversion, le panier moyen et leurs revenus, avec une augmentation de 20% de leur chiffre d’affaires en moyenne. Nous avons commencé à travailler avec des PME pour qui le faible temps d’intégration (1 heure) était très important, puis nous avons été contactés par de grandes entreprises soucieuses de proposer la meilleure expérience d’achat à leurs clients. Nous travaillons aujourd’hui avec plusieurs milliers de commerçants, de la PME au grand groupe (Animalis, Top Office etc.).

 

Pourquoi passer par Alma plutôt que de gérer son paiement en 3 fois soi-même ?

Le paiement en plusieurs fois comprend un risque d’impayé. Or gérer ce risque est compliqué et demande un haut niveau de technicité, c’est un vrai métier. Le paiement différé a également un impact direct sur la trésorerie, ce qui est difficilement acceptable pour un commerçant qui va préférer utiliser Alma afin d’être payé intégralement à la commande. Enfin, du point de vue de l’expérience utilisateur, les solutions bancaires existantes, loin d’être optimales, créaient de la frustration chez les commerçants. Au-delà de la simplicité de notre solution, nos clients viennent aussi chercher chez nous un tunnel d’achat fluide qui aide à la conversion.

Quels sont les services que vous apportez à vos clients ?

Alma offre une méthode de paiement, proposée au bout du tunnel d’achat à l’utilisateur. Le client remplit son panier et au moment de choisir son mode de paiement (carte bancaire, Paypal etc.), on lui propose l’option de paiement en 3/4 fois avec Alma. En cliquant sur le bouton, il est redirigé vers un formulaire dans lequel il doit saisir un minimum d’informations pour nous permettre de décider de l’accepter en temps réel. Notre but est de rendre l’expérience d’achat aussi fluide que possible, et de ne demander plus d’informations (par exemple les données bancaires grâce à la technologie de Budget Insight) que si nous avons un doute sur la solvabilité du client.

Notre enjeu ici est double : nous voulons d’une part éviter les fraudeurs et d’autre part nous assurer que le client a bien les moyens de payer son achat en plusieurs fois. Une fois la demande acceptée, le client paie sa première mensualité et est redirigé sur le site.

Pour le marchand notre solution est très simple à intégrer et n’engendre aucun frais mensuel ou de mise en service. Il lui suffit de créer son compte sur le site Alma en self-service et d’utiliser le plugin pour intégrer la solution à sa plateforme de e-commerce (Shopify, Prestashop ou Magento). La configuration prend moins d’1 heure, et le commerçant peut accepter le paiement différé de ses clients dans la foulée !

Quelle est la contribution de Budget Insight dans votre solution ?

L’enjeu pour nous est de savoir comment répondre à une demande de paiement en plusieurs fois en temps réel, tout en limitant les risques. Pour certains clients, l’analyse préliminaire ne permet pas de prendre une décision, et nous devons récupérer plus d’informations. La question devient donc : comment récupérer l’information la plus utile possible dans le temps le plus court possible ?

C’est ici que nous utilisons l’API d’agrégation bancaire de Budget Insight : en demandant au client de partager avec Alma ses données bancaires dans le but de nous aider à prendre une décision positive, nous optimisons le tunnel de paiement sur les deux tableaux : les données bancaires permettent une analyse très précise de la solvabilité du client et une garantie de son identité, et la décision est rapide car leur récupération via Budget Insight prend moins d’une minute ! Ces données sont également infalsifiables, puisque nous les récupérons directement auprès de la banque du client.

On voit ici la différence avec une solution de crédit classique qui va demander 3 fiches de paie. Ce qui non seulement demande beaucoup plus de temps au client mais également à l’organisme de crédit qui doit analyser ces fiches de paie manuellement, notamment pour vérifier qu’elles n’ont pas été falsifiées. Cela nous permet également d’accepter les personnes qui ne sont pas en CDI et se retrouvent de facto exclues du système de crédit traditionnel – et elles sont nombreuses : auto-entrepreneurs, artisans, chauffeurs VTC etc. Avec l’agrégation bancaire, nous pouvons calculer en temps réel leur revenu moyen et vérifier que leurs rentrées d’argent sont suffisamment stables. Côté précision le verdict est sans appel : l’analyse de crédit basée sur les données bancaires est bien plus précise que les analyses traditionnelles. Certains acteurs du scoring crédit comme Algoan, indiquent que l’indice de score Gini basé sur la donnée bancaire est de 70, alors que le même indice calculé à partir d’un scoring classique est de 45.

 

Pourquoi avoir fait le choix de Budget Insight ?

Nous souhaitions travailler avec un partenaire français et avons donc contacté les 3 acteurs français. Nous avons trouvé que Budget Insight correspondait parfaitement à notre cas d’usage : qualité de la technologie, facilité d’intégration et politique de prix adaptée à une startup. L’intégration a été extrêmement rapide : en une journée nous avons été en mesure de récupérer les données bancaires de nos clients.

 

Quel impact pourrait avoir la DSP2 sur votre activité ?

Nous aimerions tester l’initiation de paiement afin de limiter la fraude au chargeback et les frais bancaires. Nous regardons également de près la Strong Customer Authentification et son impact sur l’expérience d’achat, que ce soit pour le paiement par carte ou par initiation de virement.

 

En quoi l’expérience avec votre solution est-elle remarquable ?

Nous avons travaillé sans relâche pour simplifier au maximum l’expérience utilisateur, tant pour le commerçant que pour le client final. Cela nous permet de leur apporter une solution qui offre :

  • Pour le client, un parcours de paiement fractionné très rapide (moins d’une minute du début à la fin) avec le plus haut taux d’acceptation du marché (en partie grâce à l’agrégation bancaire de Budget Insight)
  • Pour le commerçant, une intégration en moins d’une heure afin de profiter aussi vite que possible des bénéfices du paiement fractionné, ainsi qu’un outil de gestion complet de ses paiements.

A terme, quelle est votre ambition ?

Continuer sur notre lancée et proposer aux commerçants et à leurs clients la meilleure solution de paiement fractionné à la fois au niveau de l’expérience et du taux d’acceptation.

Notre ambition est de multiplier notre taille par 4 en 2020 – et c’est en bonne voie !

Livre Blanc Crédit
Livre blanc les expériences de crédit du futur