Applications : la patience n’est pas de ce monde

France info

Une analyse qui porte sur 3.500 utilisateurs de smartphone aux États-Unis, en Angleterre et bien sûr en France, étude qui révèle que près de 80% d’entre eux sont prêts à donner une seconde chance à une application défaillante. Mais seulement 16% lui donnerait une troisième chance. Et avertissement sans frais pour les créateurs d’applications, entre 80 et 90 % des applications téléchargées ne sont utilisées qu’une seule fois avant d’être supprimées et de finir dans le grand cimetière numérique. On appelle ça des applications kleenex…

Ecoutez l’émission de France Info du 27 mars 2013