Budget Insight innove dans les services de paiement avec le groupe Arkéa

Avec le paiement mobile par QR code, le groupe Arkéa et Budget Insight proposent une solution de paiement innovante, dédiée aux professionnels. Actuellement en test auprès d’un panel de clients du Crédit Mutuel de Bretagne (CMB), ce nouveau mode de paiement est le fruit d’une coopération étroite entre Budget Insight et le pôle innovation et opérations du groupe Arkéa. Cette première en France, rendue possible par l’initiation de virement, est une illustration de l’avenir des paiements à l’ère de l’Open Banking : plus simple, plus rapide et plus sécurisée.

 

Une solution de paiement inédite en France

Le paiement par QR code était enterré ou presque, et voici qu’il renaît de manière étonnante. Ce système de paiement fortement utilisé en Chine via les applications mobile WeChat Pay et Alipay, est resté au stade expérimental en France, où il n’a jamais su convaincre une population fortement habituée au paiement par carte.

Alors qu’est ce qui change ? La nouveauté ici, réside dans l’initiation de virement par un tiers. Ce mode de paiement offre aux petites entreprises et aux indépendants une alternative au chèque, aux espèces, et surtout au terminal de paiement par carte. Cette solution d’encaissement est simple, rapide et sécurisée. Elle présente moins de risque d’impayé que le chèque, est moins contraignante que le virement classique pour le client final et elle ne nécessite aucune installation. La confirmation de la transaction se fait toujours en quelques secondes, mais ce qui change tout, c’est que la réception des fonds peut se faire en 10 secondes par virement instantané et en 1 jour ouvré maximum par virement SCT (Sepa Credit Transfer), alors qu’avec un paiement par carte l’argent met 3 ou 4 jours à être crédité sur le compte du bénéficiaire.

Autre grand bénéfice, ce mode de paiement mobile par QR code via l’initiation de virement, offre une meilleure expérience utilisateur. En scannant le QR code, plus besoin de saisir les coordonnées du bénéficiaire, ni de communiquer ses informations bancaires. L’utilisateur arrive sur une page web, choisit l’un de ses comptes bancaires, indique ou valide le montant à payer et le paiement se fait quasi instantanément, de banque à banque en toute sécurité, grâce à la nouvelle API Paiement de Budget Insight, Budgea Pay.

 

Cette innovation n’aurait jamais vu le jour sans la DSP2.

La nouvelle réglementation européenne DSP2, imposant aux banques l’ouverture de leurs systèmes d’information, offre la possibilité d’initier des virements en passant par l’API de la banque et donc d’effectuer un paiement de banque à banque sans intermédiaire. Loin de percevoir cette nouvelle directive des services de paiements comme une menace, avec l’aide de Budget Insight, le groupe Arkéa a su saisir cette opportunité pour répondre aux enjeux de ses clients professionnels à la recherche d’alternatives de système de paiement et de solution pour gagner du temps dans la gestion de leurs encaissements.

 

Avec l’initiation de virement l’avenir du paiement par carte est-il menacé ?

Le point de vue de Clément Coeurdeuil, Président de Budget Insight : « L’expérience de paiement simplifiée sans la carte, va se développer notamment dans le paiement peer to peer sous l’impulsion d’acteurs comme Lydia. Est-ce que pour autant la carte va totalement disparaître comme en Chine ? Non, je ne le pense pas. La carte s’appuie sur des installations robustes et reste un moyen de paiement très puissant en Europe. En revanche, je suis convaincu que nous aurons de plus en plus de moyens de paiement à notre disposition et que la carte sera sans doute moins hégémonique à l’avenir. Avec l’avènement du paiement sur mobile, la carte risque de se retrouver en concurrence avec d’autres systèmes de paiement plus adaptés à certains usages. Payer un voyage par carte par exemple va sans doute disparaître car cela pose des problèmes de plafond. »

 

Quels seront les prochains cas d’usages adaptés au paiement par virement

Le rechargement de wallets ou de comptes secondaires font partie des usages les plus courants. Lydia premier client de l’API Budgea Pay de Budget Insight a été précurseur en la matière. L’API permet aux utilisateurs d’alimenter leur compte Lydia facilement et aussi d’émettre des virements depuis leurs comptes bancaires agrégés. Les néo-banques sont également intéressées par ce service, pour faciliter le transfert d’argent d’un compte principal à un compte secondaire.

Par ailleurs, le paiement de factures en cours d’expérimentation auprès de plusieurs clients de Budget Insight dans le secteur des logiciels de gestion, est un cas d’usage très prometteur. Cet usage s’inscrit dans une logique de dématérialisation complète de la gestion des entreprises et est une source de réduction des coûts et de gain de temps très significatifs.

Enfin, le paiement marchand par initiation de virement reste encore au stade expérimental mais répond aux enjeux des retailers en matière de gestion des coûts, des plafonds de la carte et de fraude via le chargeback, puisque le virement est irrévocable.

« Nous constatons une vraie appétence des marchands pour de nouvelles expériences plus simples pour leurs clients et moins dépendantes de la carte qui pose de réelles problématiques de plafond. L’enjeu pour eux est d’apporter une meilleure expérience à leurs clients. » commente Clément Coeurdeuil, Président de Budget Insight

Le virement instantané déjà disponible et le virement multiple en cours de développement chez Budget Insight ouvrent de nouvelles perspectives. Vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités offertes par l’initiation de virement ? Prenons RDV