Success Story Docaposte

Docaposte innove en proposant aux entreprises le virement DSP2 pour régler leurs factures en 2 clics

Docaposte, référent de la confiance numérique en France, et Budget Insight viennent d’annoncer le lancement d’un nouveau service permettant aux entreprises le règlement de leurs factures en 2 clics grâce à l’Open Banking. Ce service innovant utilise le virement DSP2 pour simplifier et fluidifier le parcours de paiement de factures et fait de Docaposte un pionnier en la matière. Pour nous raconter cette success story, nous avons tendu le micro à Morgan Trévily, Head of Development payment solutions chez Docaposte.

 

 

Quel a été votre parcours et quelle est votre mission chez Docaposte ?

 

Ingénieur de formation, j’ai effectué toute ma carrière dans l’innovation. D’abord chez Experian, en tant que chef de projet R&D, puis suite au rachat, j’ai rejoint la division Services de Paiement de Docaposte*, pour m’occuper du lancement de nouvelles offres innovantes. J’ai ainsi contribué au développement de Paynum, une plateforme de paiement de factures dédiée aux entreprises. Chaque année nous enrichissons notre portail multicanal de nouvelles fonctionnalités pour rester compétitifs, à la pointe de la technologie et garants du respect des dernières évolutions réglementaires. Pour cela, nous nous appuyons sur des partenaires qui partagent la même vision industrielle et les mêmes valeurs de confiance et d’éthique que nous, notamment en matière d’utilisation et de sécurité des données.  Budget Insight fait partie de ces acteurs avec qui Docaposte a le plaisir de s’associer.

 

* filiale du Groupe La Poste

Quelles sont les problématiques rencontrées par vos utilisateurs ?

 

Nos clients sont des facturiers, de toutes tailles. Leur enjeu est d’améliorer le traitement de leurs factures afin d’optimiser leurs coûts et le cash management. Ils ont donc besoin d’une plateforme multi-moyen de paiement adaptée aux besoins de leurs clients, avec un parcours simplifié pour accélérer le règlement des factures et limiter les impayés.

 

 

Quels sont les services de Paynum en réponse à ces problématiques ?

 

Paynum offre un service d’externalisation de paiement de factures.

Docaposte permet à ses clients d’externaliser complètement le paiement de leurs factures pour plus d’efficacité. Avec la solution Paynum, nous automatisons de nombreuses tâches : nos clients peuvent gagner du temps et gérer le paiement de factures avec des équipes plus réduites et ainsi se consacrer à leur cœur de business. Autre bénéfice clé, avec Paynum, le parcours de paiement étant plus simple et plus fluide, les clients payent plus rapidement. Les créanciers optimisent ainsi les rentrées d’argent, minimisent les mauvais payeurs et l’effort de recouvrement.

 

 

Quelle est l’offre de Paynum et quel est son positionnement ?

 

Paynum est un agrégateur de paiements positionné sur le marché de la facture. La plateforme propose plus de 50 moyens de paiement, avec une offre de services complémentaires pour gérer tout le cycle de vie de la facture. Aujourd’hui plus de 2000 créanciers utilisent Paynum et nous traitons plus de 55 millions de paiements par an.

 

 

Une plateforme d’agrégation de moyens et services de paiement

 

Docaposte propose une chaîne de services de confiance aux entreprises, pour qu’elles puissent disposer d’un ensemble de solutions numériques interopérables facilitant la vie digitale de leurs clients. Ainsi, la valeur ajoutée de Paynum est de proposer des parcours personnalisés permettant de faciliter le recouvrement. Le paiement d’un débiteur peut être conditionné à la signature d’une reconnaissance de dettes ou d’un contrat (+20 millions de signatures électroniques par an). Dans l’immobilier par exemple, nous pouvons conditionner la signature d’un bail au paiement d’un premier loyer. Paynum, propose également un module de notification par email, sms ou par envoi de recommandé électronique via notre filiale AR24.

 

Un service de paiement intégré au portail de Docaposte

 

En outre, Paynum complète la solution de Docaposte permettant de traiter tout le cycle de vie de la facture fournisseur et client. Cette solution est conforme au cadre réglementaire qui va imposer la facture électronique aux échanges BtoB à partir de 2023 avec une généralisation progressive en 2025.

Ainsi, dans ans son espace dédié, le client retrouve toutes ses factures et grâce à Paynum, il peut les régler directement en ligne.

 

Comment fonctionne votre plateforme de paiement Paynum ?

 

Une intégration facile via API et en moins de deux semaines

 

Paynum est une solution en mode SaaS, entièrement paramétrable et modulaire. Lorsqu’un créancier intègre notre plateforme, il a la possibilité d’activer les modules de son choix : paiement par carte bancaire, prélèvement, virement et signature électronique par exemple. L’intégration de Paynum via des API et le paramétrage s’opèrent très facilement, en moins de deux semaines. Le raccordement au système d’information du client est effectué soit par web service ou par échanges de fichiers. Enfin, la mise à jour de la base de factures est automatisée, pour un maximum d’efficacité.

 

Un accès simplifié via des pages de paiement

 

Paynum fonctionne sur la base de pages de paiement accessibles via une url dans lesquelles vous retrouvez toutes les caractéristiques d’une créance : un numéro de facture, un nom, un libellé, un montant, ainsi qu’un ensemble de métadonnées paramétrables facilitant la réconciliation du SI créancier. Chaque page de paiement associée à une url s’intègre très facilement via un bouton sur la facture, dans un mail ou un sms ou encore dans un QR code. Les débiteurs, en cliquant sur le lien via un bouton dédié, accèdent directement aux moyens de paiement activés par le créancier. L’ensemble du parcours est conçu pour faciliter le paiement des factures.

 

Une grande souplesse pour la relance des impayés

 

En plus de simplifier le paiement de factures, Paynum offre aussi beaucoup de souplesse aux créanciers pour les relances en mode automatique ou via un service de recouvrement. Lorsque le créancier dispose d’une hotline pour gérer les impayés, l’opérateur peut en quelques secondes renvoyer la facture au client par sms ou par email et l’accompagner jusqu’au règlement.

 

Une équipe de développement en France offrant une grande réactivité

La plateforme Paynum est développée et hébergée en France pour garantir un haut niveau de sécurité des données et offrir une meilleure proximité avec nos clients pour répondre à leurs besoins spécifiques.

 

Vous lancez un nouveau service de paiement par virement DSP2. Quels sont les avantages de cette solution ?

 

Le virement DSP2 nous permet d’innover et de nous démarquer sur le marché

 

En partenariat avec Budget Insight, nous avons développé un nouveau service de règlement des factures en 2 clics avec le virement DSP2 (voir la démo). Ce mode de paiement innovant, nous permet d’être à la pointe de la technologie et de nous démarquer. Nous sommes ainsi les premiers à exploiter les opportunités offertes par la DSP2 à travers une plateforme de paiement de factures dédiée aux entreprises. Plus simple, plus rapide et plus sûr, ce mode de paiement incarne toutes les promesses de l’Open Banking comme le montre notre vidéo. Nos clients grands comptes manifestent un grand intérêt pour ce nouveau service de paiement et nous venons de signer nos premiers contrats.

 

Lancement du service de paiement par virement DSP2 à l’évènement [PAIE]MENTS – La Place Fintech

 

Une opportunité d’enrichir nos services et notre proposition de valeur

 

Le virement DSP2 nous permet de compléter notre offre de paiement digital, de simplifier les parcours et de rassurer les payeurs. Pour nos clients créanciers, cette solution est l’opportunité d’améliorer leur rentabilité avec un modèle économique favorable et une garantie de paiement.

 

Le paiement par virement DSP2 : c’est l’avenir !

Le virement DSP2 est promis à un bel avenir car il représente le mode de paiement avec le plus grand potentiel de développement. Ses trois principaux avantages apportent une énorme plus-value au créancier

 

  • Un modèle économique très favorable

Le virement DSP2 offre une tarification fixe et présente l’avantage d’éviter les commissions d’inter-change. Ce nouveau mode de paiement ne va pas remplacer la carte bancaire. Nous pensons qu’il sera privilégié dans un premier temps pour les paniers élevés afin de réduire les coûts et gérer les problèmes de plafond de carte.

 

  • Une solution de paiement sécurisée

Deuxième avantage, le virement DSP2 apporte un haut niveau de sécurité car il se fait par le biais d’une double authentification définie par la DSP2. Pour payer sa facture, le débiteur est redirigé sur son espace bancaire sécurisé, après s’être authentifié une première fois pour y accéder, il s’authentifie à nouveau pour valider le virement et le paiement est effectué. Comparé au prélèvement, il n’a plus besoin de saisir son Iban avec la crainte qu’il soit réutilisé à son insu. Ce système permet aussi d’éviter les erreurs de saisie.

 

  • Une traçabilité permettant d’optimiser la réconciliation bancaire

Enfin, le troisième avantage est la traçabilité. Comparé au virement classique, le virement DSP2 permet de transmettre de nombreux paramètres comme le numéro de facture, le libellé pour faciliter et automatiser la réconciliation bancaire.

 

 

Quelle est la contribution de Budget Insight dans votre solution ?

 

Une technologie d’initiation de paiement performante et la conformité réglementaire

Budget Insight nous fait bénéficier de sa technologie d’initiation de paiement et aussi de la caution nécessaire sur le plan réglementaire. Cet acteur reconnu pour son expertise est agréé par l’ACPR (agrément AIS et PIS) depuis 2018. Docaposte, tiers de confiance et filiale du Groupe La Poste, s’engage à délivrer des solutions numériques en conformité permanente avec les réglementations en vigueur. Budget Insight a ainsi dû réaliser un certain nombre de tests, passés « haut la main ».

 

Un partenaire investi dans la réussite de notre projet et une équipe réactive

Nous avons fait le choix de travailler avec Budget Insight car l’équipe s’est positionnée dès le début comme un véritable partenaire engagé dans la réussite de notre projet. Très à l’écoute de nos besoins, ils ont montré une vraie volonté de comprendre notre marché avec une approche très orientée business.

Au-delà de la solution technique très performante, nous avons bénéficié d’une grande réactivité des équipes. L’intégration technique s’est faite en quelques mois. La rapidité était un enjeu pour nous car nous voulions être les premiers à intégrer le virement DSP2 dans une plateforme de paiement.

 

 

Quels sont vos points de différenciation ?

 

Paynum est la plateforme de paiement la plus complète du marché, offrant une gamme de services très étendue. Nous offrons bien plus que des moyens de paiement. La plateforme fournit des parcours d’usages, des solutions complémentaires avec la signature électronique, l’archivage à valeur probatoire, l’envoi de recommandé pour le recouvrement. Nous sommes capables de fournir une solution complète avec un portail de factures.

 

Nous poussons la chaîne de valeur beaucoup plus loin que nos concurrents pour trois raisons. Paynum intègre à sa plateforme de paiement des services de confiance opérés en propre par Docaposte. Ensuite, notre offre modulaire apporte beaucoup de flexibilité pour personnaliser la solution. Enfin, du fait de nos ressources et de nos développements internes nous avons une plus grande capacité à accompagner les clients dans l’évolution de leurs besoins.

 

Quelle est votre ambition ? Quels sont vos projets ?

 

Après avoir musclé notre offre en exploitant les opportunités offertes par la réglementation européenne DSP2, nous souhaitons nous développer à l’international.

Nous allons poursuivre avec Budget Insight la roadmap d’initiation de paiement et d’agrégation de comptes pour développer notre offre en Europe.

Notre ambition est de développer la plateforme la plus performante et la plus complète du marché pour devenir un acteur européen de premier plan.

 

Docaposte en quelques chiffres