Portait de Bertrand Tillay-Doledec

Head of Product : Zoom sur un nouveau métier chez Budget Insight

Le parcours de Bertrand Tillay-Doledec, nouveau Head of Product de Budget Insight, est peu banal. Passionné de tech, il développe des sites internet dès l’âge de 16 ans. Après des études de droit, il entame une carrière d’avocat d’affaires, puis se lance dans le e-commerce en mode startup, pour enfin découvrir le métier de Product Manager dans le Big Data. Ce manager hors-norme s’est tout de suite reconnu dans l’équipe de Budget Insight. Il nous explique pourquoi dans ce nouveau zoom RH.

Raconte-nous ton parcours. Dans quelles circonstances as-tu rejoint Budget Insight ?

 

Beaucoup de PM (Product Manager) ont des profils atypiques. Le mien n’y coupe pas ! Je me suis intéressé à la tech assez jeune, au lycée je développais des sites web en PHP pour me faire de l’argent de poche. J’ai hésité à faire une école d’ingénieur mais comme je trouvais dommage de passer ma vie derrière un ordinateur, j’ai fait des études de droit public et de droit européen. J’ignorais alors qu’un avocat passe en fait le plus clair de son temps derrière son écran☺.

 

J’ai effectué le début de ma carrière dans des directions juridiques de banques (Société Générale) et cabinets d’avocats d’affaires français et américains à Bruxelles. J’ai notamment travaillé sur des problématiques d’abus de position dominante d’acteurs comme Google et des sujets liés à la réglementation bancaire, à la compliance et au blanchiment d’argent. C’était passionnant.

 

Mon passage du cabinet d’avocat à la tech s’est fait via l’entrepreneuriat. Ma copine avait lancé sa startup d’e-commerce dans la mode. Je l’ai rejointe pour m’occuper du produit, du business plan et des finances. Cette aventure s’est arrêtée au bout de deux ans faute d’investisseurs mais m’a tout appris : itérer en dépensant le moins possible, valider progressivement une proposition de valeur mais aussi travailler avec les développeurs et des designers.

 

Afin de poursuivre cette expérience startup, sur des sujets en rapport avec la finance et la compliance, j’ai rejoint Scaled Risk en tant que Product Manager. L’idée de cette startup était de proposer aux banques des plateformes de big data pour agréger leurs bases de données et adresser des enjeux de gestion de risque et de conformité. J’ai d’abord travaillé sur des prototypes de cas d’usage pour montrer la capacité de la technologie à répondre à des problématiques métier. Cela nous a permis de signer nos premiers contrats (Crédit Agricole, BNP) et de lever des fonds. Je suis devenu Head of Product avec pour objectif de faire passer cette plateforme à la vitesse supérieure, en créant une équipe produit.

 

Qu’est-ce qui t’a donné envie de rejoindre l’équipe Budget Insight ?

 

Attiré tout d’abord par la promesse de l’Open Banking

Au bout de 5 ans, alors que je commençais à avoir fait le tour de mon poste, j’ai été contacté par Budget Insight et cela a tout de suite très bien accroché. Je trouvais la promesse de l’Open Banking avec l’idée d’être au début d’une révolution très attirante. De plus, la perspective de rejoindre un pionnier sur le sujet avec des clients ravis et une forte capacité à grandir, semblait parfaite pour moi.

 

J’ai ensuite rencontré les gens et j’ai découvert une petite famille.

Ces aventures entrepreneuriales, où l’on navigue dans des environnements incertains, sont parfois difficiles à vivre, et il est hyper important que les gens s’entendent bien. J’ai trouvé chez Budget Insight une vraie dynamique de groupe, avec des gens honnêtes les uns envers les autres, très directs notamment vis-à-vis des managers. J’ai rencontré des personnes atypiques partageant un vrai projet business. C’est rare ! J’aime la vision des fondateurs, leur côté très terre à terre et notamment l’esprit autodidacte insufflé par Romain. Ce qui est important n’est pas ton diplôme, mais ce que tu es capable de faire et de donner.

 

Autre point important pour moi, l’équipe de Product Managers venait d’être créée. Tous promus en interne, ils avaient relativement peu d’expérience et ne demandaient qu’à grandir. Pour un manager cela suppose : partager son expérience, former et donner à son équipe les moyens de réussir.

 

Head of Product chez Budget Insight, en quoi ça consiste ? Quel est vraiment ton rôle ?

 

Le Head of Product est avant tout un manager.

Certains Head of Product sont très opérationnels. Personnellement, je conçois mon rôle comme celui d’un coach. Mon objectif est de faire en sorte que les Product Managers et les Product Designers puissent donner le meilleur d’eux-mêmes et qu’ils aient les moyens de leurs ambitions. Il faut à la fois qu’ils soient capables de faire des paris un peu fous sur ce que vont être les usages d’ici 3 à 5 ans, mais aussi d’être pragmatiques de se confronter régulièrement à la réalité du terrain. Ces aller-retours permanents entre une vision “macro” et la réalité “micro” font toute la difficulté de ces jobs Produit, mais aussi tout leur intérêt.

 

Être le messager de la vision produit

En leur insufflant une culture d’analyse de marché et d’analyse stratégique, les Product Managers développent la vision stratégique de leur produit, mais aussi celle de l’entreprise. Il faut qu’ils soient le plus autonomes possible, pour faire grandir leur produit mais aussi emmener toute la boîte avec eux. Mon rôle est d’apporter de la cohérence, de créer des synergies entre les produits mais également de communiquer et d’évangéliser la vision des Product Managers et des Product Designers au sein de l’entreprise. Je ne suis ni le détenteur, ni le créateur de la vision produit, j’en suis le messager pour que chacun dans l’entreprise puisse y contribuer.

 

Guider pour sortir du cadre et construire l’avenir

Quand on cherche à servir ses clients au mieux, on a forcément tendance à beaucoup travailler sur l’existant, or l’une des missions clé des équipes Produit est bien de construire l’avenir. Le rôle des Product Managers suppose, avant de définir des solutions, de vraiment comprendre les problèmes rencontrés par les utilisateurs, d’identifier les frictions dans ce qu’ils font au quotidien – que ce soit sur notre produit ou ailleurs. Pour faire ça bien, et le faire régulièrement, le rôle du Product Designer est absolument essentiel. Le Product Designer est je trouve le mieux équipé pour comprendre ces “frictions”. A deux, Product Manager et Product Designer peuvent réfléchir à ce que cherchent réellement à faire leurs utilisateurs, se concentrer sur les frictions et faire émerger de nouvelles idées sans forcément de lien avec ce que l’on fait déjà. Pour y arriver, nous nous basons sur des approches assez classiques de Product Discovery et de User Research. Cela demande de raisonner plutôt en termes de proposition de valeur, qu’en termes de produit. Après, on ne peut pas tout rationaliser. L’innovation fonctionne beaucoup par “accidents”, et je crois que l’intuition garde une place fondamentale dans le succès des produits.

 

Former les Product Manager à créer des hypothèses

J’ai tendance à penser que la curiosité et l’esprit critique sont deux qualités essentielles pour ce job. Par exemple, lorsqu’on parle à des utilisateurs, c’est important d’avoir déjà une hypothèse préalable sur leurs problèmes, leurs contraintes ou leurs objectifs. Cela structure le raisonnement, évite de rester trop passif vis-à-vis d’un utilisateur, et nous pousse à demander “pourquoi ?”.

 

Quelles sont tes missions et tes challenges ?

 

En résumé, les 3 principales missions du Head of Product :

  • Faire émerger la vision produit en assurant la cohérence et évangéliser cette vision afin qu’elle soit portée par toute l’organisation ;
  • Faire grandir l’équipe, coacher et recruter ;
  • Développer la culture produit à l’échelle de l’entreprise afin de répondre à une demande du marché et itérer jusqu’à l’identification de la solution.

 

Mon principal challenge est lié à nos objectifs de croissance.

 

Mon défi est d’arriver à gérer la croissance en faisant moins “d’artisanat” et plus “d’industriel”, sans pour autant que la relation client s’effrite, et sans que l’âme de la boîte, son ADN “do-it-yourself”, se perde en route. Je crois que cela passe forcément par des cadres méthodologiques partagés par toutes les équipes Produit (le “comment” : itérations courtes, discovery, etc) tout en s’assurant qu’à l’intérieur de ces cadres, les équipes disposent d’un maximum d’autonomie (le “quoi”).

 

On ne va pas chercher à imiter à tout prix un modèle d’organisation qui a fonctionné pour d’autres (feature teams, squads, ou autre) mais trouver quelque chose qui marche pour nous, qui soit adapté à ce qui fait battre le cœur de cette boîte. La vraie difficulté est d’arriver à croître dans un business très sérieux, très règlementé, tout en faisant en sorte que les gens gardent leur côté « pirate » qui fait un peu notre âme.

 

Quels sont les postes ouverts et les profils recherchés

 

Actuellement de nombreux postes sont ouverts chez Budget Insight dont 3 au pôle produit :

 

  • Nous recherchons un Product Manager pour l’ API Wealth à destination des institutions qui font de l’épargne et de la gestion de patrimoine ;

 

  • Nous avons besoin d’un Technical Writer à même de gérer la documentation comme un produit à part entière. Notre objectif est d’améliorer l’expérience développeur pour faciliter l’intégration de nos technologies d’API. Nous recherchons une personne avec des connaissances techniques et un bon niveau rédactionnel pour rendre la documentation à la fois claire et « sexy ».

 

  • Enfin, nous cherchons un nouveau Designer pour le Brand (définir les éléments de marque, répondre à toutes les demandes graphiques internes de l’entreprise) et de l’UI pour créer des mockups de nouvelles expériences.

Quel serait ton message pour donner envie à de nouveaux collaborateurs de rejoindre l’équipe ?

Beaucoup de startups font étalage de leurs conditions de travail avec fruits à volonté, babyfoot à tous les étages et nous n’y coupons pas 😃. Quoi qu’il en soit, la plupart du temps les gens travaillent dur.

Je ne sais pas si je vais attirer beaucoup de monde avec ça, mais s’il y a quelque chose que je valorise, c’est le fait de considérer les gens comme des adultes. On en fait souvent des “caisses” avec la “bienveillance”. Mais être bienveillant ça commence par être honnête. Dans une boîte qui cherche à croître rapidement, les métiers sont difficiles et souvent stressants. Ceci n’empêche pas de faire le maximum pour proposer un environnement de travail sain et stimulant (et on fait beaucoup chez Budget Insight pour cela), mais rien n’est magique.

Donc ce que je promets, c’est d’abord de l’honnêteté. Et ce que je considère devoir aux membres de mon équipe, c’est un boulot intéressant et épanouissant. Je ferai ce qu’il faut pour qu’elles puissent se réaliser dans leur travail, être en permanence stimulées, et progresser. C’est ça ma promesse.