Joe, l’app pour étaler toutes ses dépenses et dépenser mieux

Joe, ce nom sonne comme celui d’un bon « copain » et ce n’est pas un hasard. Besoin d’un coup de main pour gérer un imprévu ou réserver des vacances pour bénéficier du prix « early bird » ? Grâce à Joe-app vous payez toutes vos dépenses en plusieurs fois. Découvrez dans cette ITW de Kevin Ohana cofondateur et CEO de Joe, la success story d’une pépite à l’avenir prometteur. Une nouvelle illustration des bénéfices de l’Open Banking pour réinventer le paiement et dépenser mieux !

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis co-fondateur et CEO de Joe, la 1ère app de paiement en plusieurs fois B2C, lancée en février dernier. J’ai débuté ma carrière dans la finance et la banque. J’ai notamment travaillé 4 ans chez UBS, où je m’occupais de la vente de produits dérivés et structurés auprès d’une clientèle privée et institutionnelle. Après cette expérience dans la finance, mon ADN d’entrepreneur a pris le dessus. Déjà investi dans des projets de start-up dans le passé, j’ai eu envie de me lancer dans la création d’une fintech. 

 

Mon associé, Yohan Elbase, partageait la même envie. Avec un background d’expert-comptable et de commissaire aux comptes, Yohan a travaillé dans des banques d’affaires sur des stratégies de fusion acquisition et des levées de fonds pour des start-ups. Il connaît parfaitement l’écosystème fintech. 

 

Bref, nous étions faits pour nous entendre et prêts à vivre ensemble l’aventure entrepreneuriale. Restait à trouver l’idée💡… Nous avons alors identifié un « pain » sur le paiement en plusieurs fois et nous avons décidé de nous associer pour créer Joe.

Quelles sont les problématiques rencontrées par vos utilisateurs ?

 

Historiquement, le paiement en plusieurs fois est un marché BtoBtoC. 

Le paiement fractionné se développe en France depuis plusieurs années de manière significative. Il est proposé en bout de parcours d’achat sur certains sites marchands. Au moment du paiement, l’utilisateur peut choisir de payer avec sa carte bancaire, avec Paypal ou en plusieurs fois avec des services comme alma ou Oney. 

 

Un usage encore limité en France 

Selon une étude d’Opinionway* réalisée en juin 2020 pour Floa bank, 1 français sur 4 utilise le paiement en plusieurs fois. 78% des utilisateurs sont prêts à changer d’enseigne pour en bénéficier. 

Pourtant l’usage de ce mode de paiement est encore limité car si le marchand ne propose pas cette solution, le consommateur peut difficilement en bénéficier. 

Rares sont les banques françaises à proposer le paiement fractionné, car ce type de produits représente un risque de crédit et des difficultés de mise en œuvre. Les parcours proposés par les acteurs traditionnels sont plutôt dissuasifs en termes d’expérience utilisateur. Si vous voulez payer en plusieurs fois dans certains grands magasins ne vous étonnez pas de devoir signer le contrat proposé par un établissement de crédit sur du papier carbone.

 

Comment rendre le paiement en plusieurs fois plus accessible ?

Avec Joe, notre objectif est de démocratiser l’usage du paiement fractionné. Notre approche BtoC donne accès à ce mode de paiement même s’il n’est pas proposé dans le tunnel d’achat. Le consommateur peut régler n’importe quelle dépense en plusieurs fois, en toute indépendance vis-à-vis des commerçants. 

 

Quels sont les services proposés par votre application Joe ?

 

Joe rend toutes les dépenses éligibles au paiement en plusieurs fois 

Le fonctionnement de Joe est des plus simples. Après avoir téléchargé l’application mobile, l’utilisateur est invité à connecter son compte bancaire grâce à la technologie d’agrégation bancaire de Budget Insight. L’accès à la donnée bancaire nous permet de scorer le client, de lui attribuer une somme mise à sa disposition. Lorsqu’il règle ses achats avec sa carte bancaire habituelle, l’application envoie à l’utilisateur une notification afin de lui proposer de payer en plusieurs fois cette dépense. Si la demande est validée, Joe rembourse immédiatement l’utilisateur du montant de son achat. Le client consent à être prélevé d’un tiers de la somme soit 100 euros pour une dépense de 300 euros pendant les 3 mois suivants pour effectuer le remboursement.

Avec Joe n’importe quelle dépense comprise entre 100 et 3000€ devient éligible au paiement en 3 fois, même les achats effectués dans les 30 jours précédents. 

 

Une réponse à de multiples use cases

Notre solution répond à de multiples cas d’usage. Joe donne à ses utilisateurs le coup de pouce rêvé pour les imprévus ou les grands rêves du quotidien. Terminé les agios, les opportunités manquées et les choix forcés. Joe vous offre le choix d’avoir le choix. 

En quoi votre application se différencie-t-elle ?

 

Une solution 100% digitale, accessible en moins de 3 minutes

Joe est une application 100% digitale. L’onboarding est très rapide. Vous n’avez pas besoin d’uploader de documents. La seule chose à faire est de connecter son compte bancaire et de faire une vérification d’identité. 

En moins de 3 minutes vous avez accès à un service permettant de payer en plusieurs fois toutes vos dépenses, sans passer par une banque ou par un marchand. 

Nous souhaitons également développer une communauté d’utilisateurs avec l’accès à un service support disponible 7j/7 par chat et des bons plans au travers d’un blog.

 

Un taux d’intérêt réduit 

Le coût de notre service est avantageux par rapport aux solutions existantes. Nous facturons une commission de 2 à 3% du montant selon le profil de risque du client et du montant demandé. Ce montant est sans comparaison avec les frais de découvert bancaire. 

 

Une offre unique sur le marché français

Nous n’avons pas vraiment de concurrent direct. En France, aujourd’hui seulement 15% des achats peuvent être payés en 3 ou 4 fois. Avec Joe 100% des dépenses sont éligibles au paiement en plusieurs fois. Aucune autre application ne le propose. 

Avec Joe, nous souhaitons vraiment nous démarquer et casser les codes habituels du crédit avec une approche plus humaine. Nous voulons faire de Joe, « votre ami » et valoriser des nouveaux styles de vie et façons de consommer.

 

Quelle est la contribution de Budget Insight dans votre application ?

Nous avons de gros enjeux liés au scoring. Il est important pour nous d’analyser la solvabilité du client afin de gérer le risque de fraude et de minimiser notre taux le défaut.

La technologie d’agrégation de compte de Budget Insight nous permet d’assurer des fonctionnalités essentielles à l’usage de notre application tout en limitant les risques.

1/ L’accès aux données bancaires nous permet de notifier l’utilisateur d’une dépense afin de lui proposer d’échelonner son paiement.

2/ La connexion bancaire est également un outil indispensable pour déterminer la capacité d’emprunt et s’assurer de la solvabilité de nos utilisateurs. Grâce à Budget Insight nous avons pu développer un score et évaluons la capacité de remboursement des utilisateurs en quelques secondes sur de nombreux points de contrôle : les revenus fixes et variables, les dépenses et leur saisonnalité, le reste à vivre, etc…

 

Quelle est votre ambition ?

 

Une première levée de fonds d’un million d’Euros

Nous avons développé notre application au début de l’année dernière. Le lancement d’une version bêta nous a permis de réaliser un premier tour table début 2021 avec à la clé une levée de fonds d’un million d’euros et l’accès à des investisseurs aguerris. 

 

Signature d’un partenariat avec une banque 

Nous avons signé un partenariat avec une banque française afin d’assurer la compliance de notre application et de gérer la partie réglementaire. Nous nous appuyons aussi sur ce partenariat pour la facturation des commissions à nos utilisateurs

 

Un lancement réussi 

Le lancement grand public de Joe en février dernier est déjà un succès. Nous avons déjà plus de 15 000 utilisateurs en un peu moins de 3 mois et comptabilisons plus de 500 000€ de demandes de paiement en plusieurs fois. Le bouche-à-oreille fonctionne très bien. 

 

De fortes ambitions 

Notre ambition est de faire de Joe l’acteur de référence du paiement en plusieurs fois B2C. Nous visons 100 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année.

Pour atteindre nos objectifs, nous travaillons à la fois sur des axes d’amélioration et de nouvelles fonctionnalités.