Edouard Lead Developer

Zoom sur le métier de Lead Developer chez Budget Insight

Édouard est ce que l’on appelle un petit génie de l’informatique. On pourrait dire qu’il est tombé dedans tout petit, puisqu’à l’âge de 11 ans, il développait déjà son premier site internet. Sa passion pour les jeux vidéo, les mangas et le code l’ont amené au développement de technologies des plus sophistiquées. Budget Insight a su très vite déceler en lui des capacités hors normes et lui donner sa chance. Il est aujourd’hui Lead Developer et c’est le Zoom RH de l’été.

 

Raconte-nous ton parcours. Dans quelles circonstances as-tu rejoint Budget Insight ?

Dès l’âge de 7 ans, j’ai eu la chance d’avoir un ordinateur et la curiosité m’a amené à m’intéresser au code : vers 11-12 ans je développais mes premiers sites internet de jeux vidéo et de manga. Je ne trouvais pas forcément ma place dans le système éducatif traditionnel, un peu par obligation, j’ai passé mon BAC, puis entamé des études supérieures, sans grande conviction 🙄. Ma passion pour le code et les mangas ont vite pris le dessus et j’ai fini par abandonner les études pour m’y consacrer à 200%. D’autant que les sites développés au collège ont vite connu le succès et commençaient à me rapporter pas mal d’argent grâce à la publicité. L’un d’entre eux, est même devenu l’un des 100 sites les plus visités en France et m’a fait vivre pendant pas mal d’années. Passé cette phase d’euphorie à coder seul dans mon coin, j’ai eu envie de valider mes acquis et de me challenger. Ayant entendu parler de l’École 42, j’ai passé des tests en ligne et j’y suis rentré. C’est tout simplement à l’occasion d’un stage que je suis arrivé chez Budget Insight, coopté par Baptiste, rencontré à l’École 42 et actuel Directeur Technique. Quatre mois plus tard, en mai 2016, après avoir fait mes preuves dans la maintenance et la création de plusieurs dizaines de connecteurs facturiers et patrimoniaux, dont je détiens toujours le record de 9 mises en production en une seule journée, j’ai été embauché en CDI.

 

Lead Developer chez Budget Insight, en quoi ça consiste ? Quel est vraiment ton rôle ?

Depuis 2016, j’ai eu la chance d’apprendre énormément et de toucher un peu à tout : développement back (API Budgea Bank, API Budgea Wealth) et front : les anciennes versions de la console et de la webview. D’une fonction 100% technique au début, j’ai évolué vers un rôle de manager : gestion des priorités et des plannings, recrutement, formation, et management d’une équipe de développeurs. Le rôle de manager m’a bien plu, en tout cas au début, car c’était nouveau et j’aime beaucoup l’inconnu, mais le code a fini par me manquer. J’ai souhaité ensuite revenir à une fonction qui me permette de consacrer 50% de mon temps à des tâches de développement et de dédier le reste du temps au management. En tant que Lead Developer sur l’activité banque, qui comprend l’API Budgea Bank et les API DSP2, j’ai une double mission : je suis le référent technique sur ces API, je gère les arbitrages sur les sujets techniques et j’ai un rôle de manager de l’équipe de développeurs. Je participe au recrutement et forme les « petits nouveaux », je manage les autres développeurs, leur donne les moyens de réaliser leurs tâches dans de bonnes conditions et j’essaie de maintenir la motivation de l’équipe toujours au top.

 

Quelles sont tes missions et tes challenges ?

Les challenges ne manquent pas (rire). La mise en application d’une SCA (authentification forte) dans le cadre de la nouvelle directive DSP2 chez nos clients banques, nous donne encore un peu de fil à retordre, comme on s’y attendait. En parallèle, il y a toujours évidemment la maintenance de nos connecteurs et s’assurer que le service ne subisse aucune régression. Nous avons d’ailleurs eu un moment difficile, où nous avons mis en place une task force dédiée pour nous accompagner et nous aider à faire face à cette situation. Cela nous a permis de traiter les problèmes rapidement, en créant une bonne émulation au sein de l’équipe. L’autre challenge qui va nous occuper fortement jusqu’à la fin de l’année, concerne la sortie des API DSP2. Nous avons de « gros connecteurs » à sortir et sachant que les API de certaines banques ne sont pas tout à fait prêtes, il va falloir trouver des solutions afin de les stabiliser. Mon rôle est de trouver des moyens de contourner les obstacles et de développer des outils permettant aux équipes de capitaliser sur les bases existantes pour éviter de repartir de zéro pour chaque connecteur et ainsi gagner en efficacité.

 

Sans révéler de secret, quelles sont les évolutions techniques chez Budget Insight à venir ?

J’avoue que j’ai hâte d’être en 2021, car nous avons de grands projets impliquant de nouvelles technologies que j’ai à cœur de pouvoir tester et de mettre en œuvre. Ma vision est que les nouvelles technologies doivent nous permettre à la fois de gagner en rapidité et en simplicité dans la mise en œuvre et la maintenance de nos API, et en même temps, elles doivent nous donner la capacité de répondre aux besoins de chacun de nos 200 clients, sans avoir à recourir à des développements spécifiques. Beau challenge en perspective, non ?

 

Qu’est-ce qui t’a donné envie de rejoindre l’équipe ?

Ce qui m’a tout de suite plu, c’est l’ambiance familiale et l’esprit bienveillant qui règnent au sein de l’équipe. Il est vrai qu’il y a 5 ans, nous n’étions que 7 ou 8 personnes et que nous sommes 10 fois plus aujourd’hui, mais Budget Insight a su garder ses valeurs. L’ambiance startup est toujours là. Ensuite ce qui a beaucoup compté pour moi, c’est que les gens sont jeunes et ultra compétents. C’est pour moi le parfait endroit pour apprendre et se challenger.

 

Quel serait ton message pour donner envie à de nouveaux développeurs de rejoindre l’équipe ?

Je participe souvent au recrutement des développeurs et je dois dire que nous sommes exigeants. Les candidats doivent passer un test et lors de la phase d’entretien avec Déborah du service recrutement, nous jugeons avant tout la capacité technique de la personne et sa personnalité. Si vous n’êtes pas vraiment passionné par les challenges techniques, mieux vaut s’abstenir. Par contre si l’on sent chez vous l’écoute, la curiosité (bien placée 😜), l’esprit d’équipe, l’autonomie et la soif d’apprendre, vous avez toutes vos chances, quel que soit votre diplôme.

Envie de nous rejoindre ? Retrouvez toutes nos offres d’emploi ici