Zoom sur le métier de Product Manager chez Budget Insight et l’avenir des services de paiement

Le métier de Product Manager peut refléter différentes réalités selon les secteurs et les entreprises. Chez Budget Insight c’est un métier relativement récent mais hautement stratégique. Frédéric Lépy récemment nommé Product Manager en charge du produit API Budgea Pay, nous explique pourquoi.

Depuis quand travailles-tu chez Budget Insight et quel est ton parcours ?

Après une formation initiale en école de commerce, j’ai passé 4 années dans la banque. Attiré par le code, j’ai repris les études via une plateforme en ligne et obtenu une licence en informatique. Diplôme en poche, j’ai cherché un nouveau job me permettant de valoriser ma double compétence. J’ai passé mon premier entretien chez Budget Insight et ça a été le « coup de foudre ». Trois semaines plus tard en août 2017, j’intégrais l’équipe en tant que développeur et j’ai vite été dans le bain. Mes missions étaient aussi riches que variées : scraping sur les sites des banques pour la création de connecteurs, développement de nouvelles API pour le back office, développement de la webview pour le front office… Un an plus tard, j’ai rejoint le pôle projet à un poste d’Account Manager pour former les nouveaux clients à nos solutions et développer des fonctionnalités spécifiques à la demande de certains clients. Il y a 7 mois, on m’a proposé de poursuivre l’aventure en tant que Product Manager. J’ai dit oui !

 Product Manager chez Budget Insight, en quoi ça consiste ? quel est vraiment ton rôle ?

Le métier de Product Manager est récent chez Budget Insight. Lorsque j’ai été nommé à ce poste, ce métier n’existait pas. Il a fallu l’inventer. Au début, j’avais plusieurs casquettes. La frontière était encore un peu floue entre le métier de Product Owner, proche des équipes opérationnelles en charge de faire avancer les projets, et celui de Product Manager dont le rôle est d’avoir la vision du marché et d’insuffler de la nouveauté. Aujourd’hui je me détache de plus en plus de l’opérationnel pour me consacrer pleinement à mon rôle de Product Manager.

Quelles sont tes missions et tes challenges ?

Le cœur de ma mission est d’établir une roadmap pour faire évoluer nos produits et stimuler l’usage de nos API. Dans ce but je réalise une veille des usages autour du paiement en France et ailleurs, j’interview nos clients sur leurs besoins, j’identifie d’éventuelles zones de friction et de nouvelles fonctionnalités à créer. Concrètement aujourd’hui, je travaille à la conception d’un produit autour du crédit, qui n’existe pas encore. Ce qui est génial, c’est qu’il y a tout à faire : définir le parcours, échanger avec les partenaires, travailler avec les commerciaux pour développer l’intérêt du futur produit et déterminer le partage de la valeur. Je m’occupe également de l’API Budgea Pay. Ce produit n’est pas nouveau mais le contexte règlementaire lié à la DSP2, nous amène à redéfinir complètement cette API.

Le marché du paiement est en plein bouleversement. Quelles sont les grandes tendances à retenir ?

Le plus grand bouleversement du marché actuel est lié à la mise en place de la nouvelle réglementation européenne DSP2. Cette directive impose l’ouverture des systèmes d’information des banques et la possibilité d’initier des virements en passant par un canal technique dédié : l’API de la banque. Pour Budget Insight cela représente un effort d’adaptation important car historiquement on initiait nos virements par scraping. Or aujourd’hui, nous devons mettre à jour nos pratiques pour passer par l’API des banques. C’est un défi technique malgré les standards définis car chaque établissement interprète les standards à sa manière et nous devons nous adapter. 

Sans révéler de secret, quelles sont les évolutions du produit Pay à venir ?

La technologie de notre API Pay historique reposant sur le scraping il existait un couplage fort avec l’agrégation, ce qui devient obsolète avec le nouveau cadre réglementaire DSP2. Or plutôt que de faire évoluer le produit existant, nous avons préféré partir d’une page blanche afin de dé-corréler l’API de paiement de l’agrégation. Aujourd’hui nous sommes en phase de production et de test avec certains de nos clients. En parallèle, nous travaillons sur de nouvelles fonctionnalités : une webview, le virement instantané, le virement groupé et aussi le virement différé.

Quelle est ta vision sur les nouveaux usages liés au service de paiement par virement ?

Nous avons déjà identifié de nombreux use-cases et ce n’est que le début de l’histoire. Certains usages existent déjà comme le rechargement de wallet électronique. Avant pour recharger de l’argent sur son compte Lydia (un de nos partenaires historiques), il fallait utiliser sa carte bleue ou sortir de l’application pour aller sur son compte bancaire. Grâce à notre technologie et au travail des équipes de Lydia, pour fluidifier le parcours, l’utilisateur peut aujourd’hui initier le virement directement depuis l’application.

Un deuxième cas d’usage est celui de l’épargne intelligente. Avec notre technologie, un robot advisor est capable de vous proposer de transférer l’argent qui dort sur votre compte courant, vers un compte d’épargne (livret ou autre) et d’initier le virement lui-même.

La grande tendance du moment, est incontestablement le paiement de facture par virement. Que vous soyez professionnel ou particulier, grâce au virement, vous allez bientôt pouvoir régler vos factures sans passer par votre banque, en appuyant simplement sur un bouton. Ce nouveau mode de paiement qui représente un gain de temps énorme pour les utilisateurs, est déjà en cours d’implémentation par nos clients dans le secteur des logiciels de gestion et intéressera de nombreux autres secteurs.

Enfin l’usage clé de demain, sera sans aucun doute le virement marchand. Le règlement sur les sites de e-commerce est un très gros marché. L’avantage pour le commerçant est évident : il épargne les frais liés à la carte bancaire et peut avoir les fonds sur son compte en 10 secondes avec un virement instantané (vs 3 ou 4 jours avec le paiement par carte). Pour l’utilisateur final, le parcours idéal reste à inventer mais le fait de ne pas avoir de numéro de CB à communiquer est clairement un atout. 

Si on se projette dans le futur, quelles seront les expériences de paiement de demain ?

Ma vision est que les expériences de demain naitront de la combinaison intelligente de différents services financiers. A ce jour, Budget Insight propose un certain nombre de services au travers de ses API. Notre projet est d’inviter des partenaires à proposer leurs services au sein de nos interfaces et de créer des ponts entre ses différentes couches de services pour créer les usages financiers de demain. Associer le produit API Budgea Pay au crédit, c’est créer un nouvel usage de paiement où l’utilisateur qui aura déjà agrégé ses comptes pourra décider au moment de régler son achat par virement, de payer comptant ou à crédit et de façon fluide car son scoring aura déjà été établi. Budget Insight c’est l’ingénierie financière de demain !

Le confinement a-t-il changé ta vie pro ? perso ? Pour toi, il y aura un avant et un après ?

Le confinement m’a peu impacté côté pro, car je travaille en permanence avec des applications web, des outils de partage et je faisais déjà beaucoup de réunion en visio avant le confinement. Côte personnel, habitant dans un F2 à Paris, avec un bébé, le confinement m’a donné envie de déménager …(rire).

Est-ce qu’il y aura un avant, un après ? Chez Budget Insight le télétravail était tout à fait exceptionnel et ce test forcé, nous a permis de prouver qu’au niveau productivité on n’y perdait rien. Il y aura sans doute plus de souplesse à l’avenir. Personnellement, je ne serai pas contre le fait de maintenir une journée en télétravail de manière pérenne, pour limiter les transports.

Quel serait ton message pour donner envie à des futurs collaborateurs de rejoindre l’équipe ?

Dans mon cas, Budget Insight était le « mariage » parfait de la finance et de la technologie pour donner de la cohérence à mon parcours. J’ai senti très vite que cette startup était positionnée sur un marché très porteur, avec une réelle expertise. Il y avait tout à faire et beaucoup à apprendre. Je ne me suis pas trompé : Trois ans, trois métiers différents et trois expériences toutes aussi enrichissantes les unes que les autres.

Budget Insight est une société en forte croissance, mais elle a su garder son esprit start-up. Coté ambiance, les parties de baby-foot et de BZFlag ne sont pas en option ☺. Les locaux sont lumineux et bien aménagés. Au premier étage, nous avons de la verdure avec un olivier en plein milieu de l’open space. J’adore ! Il y a une vraie entraide au sein de l’équipe et de nombreuses occasions de team building. Si vous aimez la technologie et les finances, il ne faut pas hésiter, postulez !